Ain Sokhna

Barrières de corail et plages fréquentées
Les monastères de Saint-Paul et de Saint-Antoine
Les arides Collines de la mer Rouge

Trouvez votre croisière MSC Grands Voyages

Ain Sokhna

Un trésor inattendu

La ville d’Ain Sokhna, dont les plages sont très populaires parmi les Égyptiens mais peu fréquentées par les touristes, se trouve à environ 55 km au sud de Suez. Le nom de la ville dérive des sources d’eaux thermales (à environ 35 °C) qui naissent à Gebel Ataka.

Durant votre croisière MSC en mer Rouge, vous pourrez voir des endroits où l’eau de mer résulte plus claire : ce sont les parties de barrière de corail. Les croisières MSC Grand Voyages offrent des excursions dans plusieurs lieux magiques. Cachés dans les dunes des Collines de la mer Rouge, on trouve les deux plus anciens monastères égyptiens dédiés à Saint Paul et à Saint Antoine. Leurs origines remontent à l’aube du monachisme chrétien et on y pratique des rituels inchangés pendant 1600 ans.

Nul besoin d’être particulièrement dévot pour apprécier l’atmosphère calme et austère. Aux alentours, il est possible de pratiquer l’observation des oiseaux. À environ 30 km au sud d’Ain Sokhna, la ville de Zafarana est l’agglomération la plus proche des monastères. A l’ouest par rapport à la ville, une grande vallée fend le Galala Plateau et ouvre le chemin au lit du Nil, 168 km plus loin.

Le nom de cette vallée est Ouadi Araba et provient des chars qui garantissaient autrefois l’approvisionnement des monastères, même si une légende fait remonter le nom aux chars des pharaons qui poursuivirent les juifs jusqu’à la mer Rouge. En parcourant cette route pendant 33 km, vous arriverez à un carrefour, au sud, où vous pourrez admirer à l’horizon une spectaculaire crête de falaises, connue comme le Mont Qalah au milieu duquel est situé le monastère de Saint-Antoine.

Le monastère est à tous les effets un village autonome avec des puits, des églises, des moulins et des champs cultivés de vignes, d’olives ou de palmiers et il est entouré par de hauts remparts qu’il est possible de parcourir à l’aide d’une passerelle. De nombreux édifices sont assez récents par rapport à la date de fondation du monastère.

Points d'intérêt à Sokhna

Découvrez nos excursions

    Égypte

    À l’ombre des pyramides
    À l’ombre des pyramides

    Ce sont les Grecs anciens et les Romains qui ont lancé la mode de visiter le pays pour monter sur les marches cyclopéennes des Pyramides et des colosses de Memnon.


    Au temps du colonialisme, Napoléon et les Britanniques pillèrent les trésors de l’Égypte pour remplir leurs musées nationaux et ils initièrent au pays une poignée de « grands touristes » qui devinrent ensuite une foule de voyageurs engagés en croisière sur le Nil ou dans les lectures de hiéroglyphes organisées par l’entreprenant Thomas Cook. Aujourd’hui, une croisière en Égypte compte non seulement des monuments de la vallée du Nil et des souks, des mosquées et des madrasa du Caire musulman mais également de fantastiques barrières de corail et de poissons tropicaux, de dunes, d’anciennes forteresses, de monastères et d’art rupestre préhistorique. Son territoire étendu est un caprice de la nature, dont la source de subsistance est le Nil.

    De la frontière avec le Soudan jusqu’aux plages de la Méditerranée, la vallée du Nil et son delta sont entourés de plaines arides, aussi bien de dépouilles que de premières foules de personnes. Cette nette dualité entre fertilité et désolation est propre au caractère égyptien et a formé le développement du pays depuis les temps préhistoriques, en traçant un fil rouge qui réunit différentes cultures et populations au cours de sept mille ans. Bien que la majeure partie des visiteurs viennent en Égypte pour ses monuments, les plus beaux souvenirs seront liés à ses habitants et à son mode de vie.