Nouvelles

Actualités

MISE À JOUR : MSC CROISIÈRES PREND DES MESURES PRÉVENTIVES DE SANTÉ PUBLIQUE SUPPLÉMENTAIRES À BORD DE TOUS SES NAVIRES DANS LE MONDE.

07.02.2020

Conseils de voyage mis à jour : 7 février 2020
 
Afin de protéger la santé et la sécurité des hôtes et de l’équipage à bord, MSC Croisières a pris une série de mesures préventives depuis le 24 janvier dans toute sa flotte en ce qui concerne le coronavirus originaire de Chine. Bien qu’il n’y ait aucun cas de coronavirus à bord des navires de MSC Croisières, ce sont des mesures supplémentaires pour assurer la santé et le bien-être de tous les hôtes et membres de l’équipage. 


FRA_Health_banner_580_930

 
 
Les hôtes embarquant pour une croisière sont priés de prendre en compte les éléments suivants :
  • Toute personne ayant voyagé en Chine continentale, à Hong Kong ou à Macao au cours des 30 derniers jours, visité ou transité par les aéroports, se verra refuser l’accès au navire. Les mêmes règles s’appliquent aux compagnons de voyage de ces hôtes (parent, conjoint, enfant, frères et sœurs ou compagnon qui partage une cabine) ;
  • Les hôtes qui présentent des signes ou des symptômes de la maladie, comme de la fièvre (≥38 C°/100.4 F°), des frissons, de la toux ou des difficultés respiratoires, se verront refuser l’accès à bord. Les mêmes règles s’appliquent à leurs compagnons de voyage ;
  • Toute personne qui, dans les 14 jours précédant l’embarquement, a eu un contact étroit avec une personne soupçonnée ou diagnostiquée d’avoir le coronavirus ou qui a aidé à le soigner, ou qui fait actuellement l’objet d’une surveillance médicale pour une éventuelle exposition au coronavirus, se verra refuser l’embarquement ;
  • MSC Croisières continue de réaliser des contrôles de préembarquement nécessaires pour effectuer ces mesures préventives ;
  • Les hôtes munis d’un passeport chinois n’ayant pas voyagé en provenance ou à travers la Chine continentale, Hong Kong ou Macao, au cours des 30 derniers jours, et qui sont en bonne santé, peuvent accéder au navire. Toutefois, les autorités de certains pays ne permettent pas temporairement aux titulaires d’un passeport chinois de voyager sur leur territoire. À la date de publication, les détenteurs de passeports chinois ne sont pas autorisés à voyager à Singapour, dans les ports malaisiens et en Thaïlande. Veuillez noter que cette liste pourrait changer en fonction des futurs règlements gouvernementaux ;
Les hôtes qui sont concernés par l’une des mesures ci-dessus sont priés de contacter leur agent de voyages ou le numéro du centre d’appels de MSC Croisières en haut de cette page.

Depuis l’apparition du coronavirus en Chine, MSC Croisières suit de près la situation de santé publique et de sécurité dans chacune des régions où naviguent ses navires. L’entreprise a consulté les autorités sanitaires internationales et locales afin de suivre leurs conseils et recommandations.


Pour plus d'informations, veuillez télécharger l'infographie complète des procédures de dépistage.



****************************


31.01.2020


Cher hôte, veuillez noter que si vous avez voyagé depuis ou visité la Chine continentale au cours des 30 jours précédant votre date d'embarquement, ou si vous avez de la fièvre (≥38 ° C / 100,4 ° F) ou des symptômes de maladie, nous ne pourrons malheureusement pas vous permettre d’embarquer à bord de notre navire. Il s'agit d'une mesure de précaution que nous avons prise pour protéger nos hôtes et notre équipage dans le cadre de la situation du Coronavirus.



****************************



Genève, Suisse, le 30 janvier 2020 – Compte tenu de l’épidémie de Coronavirus en Chine, MSC Croisières prend immédiatement des mesures préventives supplémentaires afin d’assurer la santé et le bien-être de ses hôtes et de ses membres d’équipage dans le monde entier.

MSC Croisières a déjà pris une série de mesures depuis le 24 janvier, et, suite à l’évolution de la situation liée au coronavirus, la compagnie a pris aujourd’hui des mesures préventives de santé publique supplémentaires à bord de tous les navires de sa flotte. Même si aucun cas de coronavirus n’a été signalé à bord des navires de la flotte MSC Croisières, ces mesures visent à assurer encore plus la sécurité, la santé et le bien-être de tous les hôtes et membres d’équipage.
 

  • Les hôtes de toutes nationalités sont tenus de remplir un questionnaire avant d’embarquer afin de s’assurer que personne montant à bord d’un des navires de la compagnie n’ait voyagé en Chine continentale au cours des 30 derniers jours. Quiconque aurait voyagé en Chine durant les 30 derniers jours se verra refuser l’accès à bord ;
  • Tous les passagers et les membres d’équipage doivent se soumettre à un détecteur thermique non tactile avant d’embarquer pour chaque croisière opérée par la compagnie partout dans le monde, et toute personne montrant le moindre signe ou symptôme de la maladie comme de la fièvre (≥38 C°/100.4 F°), un état fiévreux, des frissons, une toux ou des difficultés respiratoires se verront refuser l’accès à bord ;
  • Une désinfection en profondeur est effectuée sur chacun des navires de la compagnie et les mesures antibactériennes sont renforcées, des produits désinfectants anti-infectieux sont utilisés et le nettoyage se fait en profondeur ;
  • Les hôtes montrant des signes de fièvre seront immédiatement isolés dans leur cabine, et il en ira de même pour leurs proches, incluant les hôtes partageant une même cabine et les membres de la famille, ainsi que les membres d’équipage qui auraient servi ces hôtes ;
 
Ces mesures font suite aux actions entreprises la semaine dernière. Les hôtes et membres d’équipage qui ont voyagé la semaine dernière en Chine ont été examinés à l’embarquement, et ont été invités à faire part de tout symptôme potentiel aux équipes médicales à bord.

Les hôtes et membres d’équipage ont été continuellement tenus de laver leurs mains de façon régulière avec du savon et de l’eau durant 20 secondes au minimum, et d’aider les jeunes enfants à en faire de même ; à utiliser des désinfectants pour les mains à base d’alcool ; à se couvrir le nez et la bouche en cas d’éternuement ; d’éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains sales, et d’éviter de partager leur vaisselle et leurs couverts.

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus en Chine, MSC Croisières a suivi la situation se sécurité et de santé publique de très près, dans chacune des régions dans lesquelles sont déployés ses navires. La compagnie échange avec les autorités sanitaires locales et internationales pour suivre leurs conseils et recommandations.